EN COURS

Balade bucolique dans le 15e arrondissement

Balade bucolique dans le 15e arrondissement

Le 15e arrondissement fait partie des endroits de Paris que je connais le moins. En fait, je ne me rends jamais dans cet arrondissement, peut-être parce que je pensais, à tort, qu’il n’y a rien à voir et à faire. Et pourtant…lors d’une balade du côté du métro Vaugirard, entre la rue Santos-Dumont et la ceinture verte, j’ai fait quelques découvertes étonnantes. Rassemblant les quartiers Necker, Saint-Lambert, Grenelle et Javel, le 15e arrondissement de Paris est le plus peuplé de la capitale.

La rue & la villa Santos-Dumont

En empruntant la rue Santos-Dumont, on longe une dizaine de maisons très identiques, dont l’une d’elles (au numéro 42) accueillit le célèbre poète et chanteur Georges Brassens (1921-1981) à la fin de sa vie.

Au bout de cette rue se trouve l’une des plus charmantes villas parisiennes : la villa Santos-Dumont. Cette villa construite en 1926 a vu défiler de nombreux artistes : Ossip Zadkine, Victor Brauner et Fernand Léger. Tout comme la Cité florale ou encore cette rue du 20e arrondissement, la villa Santos-Dumon fut construite pour une population ouvrière, destinée à améliorer leurs conditions de vie. Je raffole de ces coins de campagne en plein cœur de Paris … on a l’impression d’être totalement isolé du reste de la ville et on arrive même à oublier que nous sommes à Paris. Aujourd’hui, cette villa regroupe un ensemble d’ateliers, de lofts et de maisons aux façades atypiques recouvertes de vignes et de plantes grimpantes.




Entre les rues Brancion et De Vouillé








La villa des Charmilles

Cette petite impasse pavée se cache derrière la rue Castagnary. Au printemps, vous pourrez photographier ce magnifique magnolia en fleurs.



Parc Georges Brassens

Ce parc rend hommage à Georges Brassens, qui habita à quelques pas de ce parc. Situé sur l’emplacement des anciens abattoirs Vaugirard, ce parc, d’une superficie de 8,7 ha, a été ouvert en 1975, après la démolition des abattoirs dont il a conservé certains éléments architecturaux : les deux sculptures de taureaux d’Auguste Caïn, le beffroi qui était le point central du marché à la criée et la halle aux chevaux où l’on vendait les chevaux destinés à l’abattage.

Fondation La Ruche

Située au 2 passage Dantzig, cette pépinière d’artistes, créée en 1900 à l’initiative du sculpteur Alfred Boucher, a pour objectif de présenter les travaux des artistes ainsi que leurs actualités. Les éléments architecturaux du bâtiment proviennent de l’Exposition Universelle de 1900 : la grille de l’entrée principale notamment. Les façades et toitures du bâtiment sont elles inscrites aux monuments historiques depuis 1972. Aujourd’hui, ces ateliers continuent d’accueillir des artistes venus du monde entier. En savoir plus


La ceinture verte

Depuis fin décembre 2013, un tronçon de l’ancienne ligne de train qui entourait autrefois Paris est ouvert au public. Cette liaison piétonne permet de relier la place Balard et le parc Georges Brassens. L’aménagement de cette promenade longue de 1,3 km a réussi à préserver le patrimoine ferroviaire tout en valorisant la biodiversité du site. 220 espèces d’animaux et de végétaux y sont répertoriées. Ça faisait longtemps que je voulais la découvrir et j’ai été agréablement surprise. Cette balade offre des points de vue très intéressants sur Paris et sur ses toits.

Les accès : 101 rue Olivier de Serres ; 399 rue de Vaugirard ; 43bis rue Desnouettes ; Place Robert Guillemard et Place Balard








Hôtel Vaugirard

Pour terminer cette balade dans le 15e arrondissement, je vous invite à découvrir l’hôtel Vaugirard où j’ai pu me reposer après cette longue balade.

J’ai beaucoup aimé la déco colorée et graphique, inspirée de plusieurs époques (dont les années folles et les années 70). Les motifs muraux du lobby rendent le lieu encore plus chaleureux et moderne.





Petit coup de cœur pour cette moquette alvéolée que j’ai un peu trop photographiée  (Vous noterez ici que je me suis inspirée de la photo prise par Juliette à la galerie Vivienne ;) )




Ma chambre est propre et élégante, quoique un peu étroite, et donne sur une petite cour intérieure. Elle dispose de plusieurs prises, et même de prises USB  sur les tables de nuit pour faciliter la recharge des téléphones portables. A noter que le wifi est gratuit et de très bonne qualité.




Mon avis sur l’hôtel Vaugirard :

Le plus gros point fort de cet hôtel est sans aucun doute sa situation géographique : situé à 2 minutes à pied de la station de métro Porte de Versailles. J’ai apprécié l’accueil chaleureux et souriant du personnel, ainsi que sa décoration moderne et colorée. Un charmant petit hôtel à quelques pas de la Porte de Versailles et du Parc des Expositions.

L’adresse : 403 Rue de Vaugirard, Paris
Métro : Ligne 12 – Porte de Versailles

Pour en savoir plus

Et vous ? Connaissez-vous le 15e arrondissement de Paris ?

Vous aimerez aussi :


  1. Superbe cette balade ! Je connais assez peu le 15ème mais tu m’as donné envie d’y retourner, notamment pour voir la rue Santos-Dumont. Tes photos sont, comme toujours, très jolies :) (et je comprends pour la moquette, elle est hypnotique !)

    • Merci beaucoup Juliette ! Oui, je suis sure que tu vas adorer cette villa Santos-Dumont ! hahah c’est exactement ça, la moquette est hypnotique ;) des bises

  2. Même si j’y ai passé beaucoup de temps, car beaucoup de mes amis y sont … je n’ai jamais réellement visité ce coin de Paris. A tord ! La villa Santos-Dumont semble vraiment apaisante (j’aime beaucoup la première photo).

    • Merci beaucoup Julie. En fait, on pense à tort que le 15e arrondissement n’a rien à montrer, car c’est surtout un arrondissement résidentiel, alors que pas du tout :) J’espère que lors de ta prochaine visite dans le 15e, tu pourras te rendre à la Villa Santos-Dumont ;) A bientôt !

  3. Lisa

    2 avril

    Avec le printemps, la nature est encore plus magnifique ! L’endroit que tu as visité est vraiment super mignon :)

    Bisous, Lisa

  4. Oh c’est marrant, quand j’avais fait mon stage à Paris, j’étais logée au métro Vaugirard et notre amie habitait à la station Pasteur, alors on passait quand même pas mal de temps dans le quartier, que j’avais trouvé super agréable :)
    J’adore la pépinière d’artistes, j’aurais aimé voir l’intérieur !
    Et oui, j’ai reconnu l’inspiration de la photo de Juliette ahah ! Fan aussi de la déco de cet hôtel ! :D
    Bisous !

    • Ah oui ?? Tu connais le 15e ?? c’est marrant ça :) du peu que j’en ai vu, oui, il est super agréable, mais quand on ne vit pas dans ce cet arrondissement, c’est vrai qu’on ne pense pas à y aller (et maintenant encore moins depuis que je suis à 40km au sud de Paris ;)) Je ne sais pas si on peut visiter la pépinière d’artiste, en fait je n’ai pas fait ma curieuse, j’aurais pu essayer d’ouvrir la grille de l’entrée hahah des bisous !

  5. C’est chouette de voir un billet sur le 15ème – trop souvent catégorisé comme « l’arrondissement où il n’y a rien à voir » en effet ! J’ai vécu pendant quelques années dans le quartier du parc Georges Brassens et j’appréciais ce côte bucolique que tu décris bien :) Dans les trucs que j’aimais beaucoup : il y a le marché du livre tous les week-ends, sous les halles du parc.

    • Merci pour ton commentaire :) et merci pour cette info ! Les halles sont superbes !

  6. Pascale

    6 avril

    De très jolies photos.
    Je ne connaissais pas la villa Santos-Dumont ; je vais y aller un de ces prochains week end.
    La rue des Thermopyles et l’église Notre-Dame-du-Travail sont aussi à voir dans le 15ème.

    • Oh oui ! Je ne suis toujours pas allée voir la rue des Thermopyles et pourtant, elle est dans ma to-do list depuis longtemps…je dois y retourner ;) merci pour ton commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ece28e0c4a406bf50ff2e4498c31f2ca::::