Languedoc Roussillon

Le Sud en hiver

Comme chaque hiver depuis quelques années maintenant, nous passons Noël à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, dans ma belle famille. Cette année encore, nous y étions pour une semaine. Si vous suivez mon blog depuis ses débuts (2012…), nous aurez remarqué – peut-être – que les Pyrénées-Orientales revenaient régulièrement dans mes articles. D’ailleurs, mon tout premier post portait sur cette région. J’adore les Pyrénées-Orientales, ce département « hybride » entre mer et montagne. Peut-être aussi parce que mon mari y a grandi et que ma belle famille y vit. Je m’y sens forcément attachée. En hiver, les rues de Collioure sont plus agréables, on peut profiter d’un café en terrasse, lors d’une journée sans vent. En décembre dernier, mes parents m’ont fait la surprise d’y être avec nous pour fêter Noël. Un Noël avec nos deux familles réunies, sous le soleil catalan.

Collioure, je ne m’en lasserai jamais. Ce petit bijou de la côté vermeille situé à 26km de Perpignan est un petit port de pêche catalan. Au programme : façades colorées, fortifications, artistes, plages… Vous l’aurez compris, je vous conseille vivement d’y passer une journée. Néanmoins, si vous y êtes durant la période estivale, il est préférable d’arriver tôt le matin, pour profiter de cette jolie station balnéaire. Vous pouvez laisser votre voiture sur le petit parking du Lavoir, qui est le seul gratuit de la ville. Mais sachez qu’il existe également un train entre Perpignan et Collioure.

A faire à Collioure :

  • La visite du Château Royal
  • Photographier l’église Notre-Dame-des-Anges
  • Longer le front de mer
  • Goûter les spécialités locales : anchois et sardines, crème catalane, banyuls…
  • Se perdre dans les rues piétonnes du quartier du Mouré

Une parenthèse enchantée avant notre déménagement. Le 7 janvier, j’ai quitté mon petit appartement de Montreuil pour une nouvelle vie dans l’Essonne, à 30 km de Paris. Je (re)découvre la vie « loin » de Paris, une nouvelle vie que j’apprécie et un nouvel appartement dans lequel je me sens bien.

Très belle fin de semaine à tous et à bientôt !

Leave a Comment

Comments (20)

  1. il y a 30 ans, c’était un point de passage. La frontière existait encore, les vacanciers, nombreux, déboulant de l’autoroute du soleil, et d’on ne sait d’où, pour dire vrai, se retrouvaient, ..les uns après les autres, en file sans fin, dans ces soirées déjà chaudes et acceuillantes…
    C’est une expérience qui durait des heures, aprés un trajet, somme toute, assez fluide.
    Tu Passais…la soirée entière, dans la file.
    Mais, c’était les vacances…le temps était déjà clément et les soirées duraient….
    Avant La frontière, les touristes sortaient déjà les tables de camping, et, prenant leur mal en patience, découpaient les saucissons, débouchaient les bouteilles, déployaient les parasols dans les soirées chaudes du sud…Avant l’Espagne, ses plages, son soleil, ses merveilles…

  2. j’aimerais beaucoup découvrir ce coin de France & aussi la jolie petite ville de Collioure que je ne connais pas !
    je me retrouve dans ce que tu dis « département « hybride » entre mer et montagne », un peu comme ici à Marseille avec les calanques (même si ce ne sont pas de vraies montagnes bien sûr) 🙂

  3. J’aime que vous aimiez tous la terre qui m’a vu naitre… Chaque fois vous me la faites découvrir différente et enrichie par votre présence .. Soyez les bienvenus en terre catalane…!

    1. L’Occitanie est une magnifique région où il fait bon vivre. Je suis sure que tu auras l’occasion d’aller à Collioure, c’est une ville incontournable. Juste un petit conseil : évite la saison touristique 😉 c’est beaucoup moins charmant… Merci pour ton message ici 🙂 A bientôt !

    1. Merci pour ton commentaire et ton lien, Julie 🙂 Tes photos sont superbes ! Par temps gris, Collioure devient mélancolique, j’adore ! Je ne suis jamais entrée dans la Chapelle Saint Vincent, tu y es déjà entrée ? je n’arrive pas à voir sur ton article… Très belle journée 🙂