France Languedoc Roussillon

Collioure en décembre

Collioure en hiver, c’est agréable ! A l’extrême sud de la France dans les Pyrénées-Orientales se trouve un petit village catalan réputé pour son cadre authentique et son environnement protégé. Le petit port catalan se niche à l’abri dans une crique où viennent se mélanger les eaux de la Mer Méditerranée et les roches de la chaîne de montagnes des Pyrénées.

Ces photos ont été prises sur 2 jours : une après-midi ensoleillée mais très venteuse et une fin d’après-midi calme et paisible.

collioureCollioure_02 Collioure_03Collioure_05
Collioure_10Collioure_09Collioure_04Collioure_06

Collioure, an idyllic place on the rocky coastline, is situated in the very south of France, 26 km (approx. 15 miles) from the Spanish border. The picturesque village is nestled in an authentic environment. Its small Catalan harbor is sheltered by a quiet bay where the chain of the Pyrenees meets the Mediterranean Sea.

These pictures were not taken on the same day : on a sunny but very windy afternoon and a quiet and peaceful end of afternoon.

« Il n’y a pas en France de ciel plus bleu que celui de Collioure »
« No sky in all France is more blue than that of Collioure »
Henri Matisse. 

Leave a Comment

Comments (0)

  1. magnifiques photos, je ne connais cette ville que l’été quand je vais rendre visite ma famille mais je vois que même l’hiver elle ne perd pas de son charme !

  2. Magnifique série, je ne connais pas du tout cette région, mais ça donne envie d’aller y faire un tour ! Toutes les photos me plaisent mais j’ai un coup de coeur pour la première. Merci pour cette découverte.

  3. En effet c’est un petit village magnifique, j’ai de la belle famille à Port Vendres, donc on y va souvent l’été.
    Le feu d’artifice de Collioure est à couper le souffle !

    1. Oui il parait ^^ je ne l’ai jamais vu ! c’est toujours bondé à cette période, j’évite d’aller à Collioure l’été 😉

  4. Souvenirs. Collioure. A un mois près j’y naissais. C’était il y a fort longtemps. Les catalanes trônaient encore fièrement sur la plage des Pêcheurs. Et à l’époque, Dali, Picasso, Brassens et quelques autres talentueux et joyeux lurons y avaient leurs quartiers.
    Souvenirs.

%d blogueurs aiment cette page :